"Des baisses d´impôt sous contrainte"

Le retournement de la conjoncture et l´effondrement des recettes fi scales qui a suivi expliquent pour une large part le creusement du défi cit public. Dans ce contexte, le maintien des baisses d´impôt a été condamné par la Commission de Bruxelles, qui exige à la France plus de rigueur.

Paris a refusé, craignant d´étouffer un redémarrage de l´économie très lent. M. Mer n´a concédé à Bruxelles qu´une petite amélioration due aux économies trouvées par les parlementaires sur quelques niches fiscales ou à la décision du gouvernement de supprimer un jour férié pour fi nancer son plan en faveur des personnes âgées.
(Le Monde, Bilan du Monde - édition 2004)

Selon le texte "Des baisses d´impôt sous contrainte", Paris a refusé ce que la Commission voulait parce que: